Ouganda : 60% des élèves consomment de l’alcool et plus de 30% se droguent


Lecture 2 min.
eleves-et-alcool

Environ 60% des élèves des écoles primaires et secondaires boivent de l’alcool et plus d’un tiers ont consommé de la marijuana, de la cocaïne et d’autres drogues et substances interdites, a révélé un nouveau rapport.

La marijuana, la cocaïne, la chicha, l’héroïne, le khat, les cigarettes et l’alcool sont parmi les drogues et substances les plus consommées par les enfants scolarisés, selon un rapport de la Makerere University School of Psychology. Lors de sa présentation à l’université jeudi, le Dr Leon Matagi, le principal chercheur de l’étude, a révélé que 2392 élèves et 2765 étudiants avaient participé à l’enquête en tant que répondants à travers le pays, entre janvier et février 2020, avant la fermeture des écoles en raison de la pandémie du Covid-19.

Il a indiqué que jusqu’à trois enfants sur cinq et un sur trois qui ont été interrogés ont affirmé avoir déjà pris des boissons alcoolisées locales ou de l’alcool en bouteille. « Ceux qui ont déjà consommé ou essayé de la marijuana / weed / njaga (9%), la chicha (7%), la cocaïne (8%), l’héroïne (6%), les substances inhalées comme l’essence et le carburéacteur (11%), le khat / mairungi (8%) et des cigarettes (12%) », a précisé le Dr Matagi.

Le rapport indique également que la consommation de drogues et de substances était élevée chez les filles et les garçons, contrairement à l’hypothèse selon laquelle la consommation de drogues et de substances chez les filles est faible. « 10,6% des hommes et 8% des femmes avaient déjà essayé de consommer de la marijuana. 13,4% des hommes et 11,5% des femmes avaient consommé des cigarettes », revèle le rapport.

Le Dr Florence Nansubuga, psychologue à l’Université de Makerere, a fait savoir que la consommation de drogues et de substances chez les enfants est parfois causée par l’influence du stade de développement de l’adolescent qui se caractérise par une envie d’explorer. Le professeur Barnabas Nawangwe, vice-chancelier de l’université, est d’avis que « l’abus de drogues est un gros problème à l’Université de Makerere et nous le combattons ».

« 29,9% des élèves du secondaire et 26,4% des élèves du primaire avaient déjà consommé de l’alcool. 9,5% des élèves du secondaire et 9,2% des élèves du primaire avaient déjà essayé la marijuana », ajoute le rapport. Cependant, la consommation de cigarettes était plus élevée chez les élèves du primaire que dans le secondaire.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter