Ouali condamné pour « trahison »

Le capitaine burkinabé Luther Ouali, accusé d’être le cerveau d’une tentative de coup d’Etat contre le Président Blaise Compaoré, a été condamné, samedi, à dix ans de prison pour « trahison » et « intelligence avec des puissances étrangères », rapporte TV5. Parmi les douze autres prévenus, poursuivis pour « complot » et « atteinte à la sûreté de l’Etat », six ont écopé de peines de prison plus légères et alors que les autres ont été acquittés, dont l’opposant Norbert Tiendrébéogo.