Otages algériens au Mali : aucune information

« Il n’y a pas d’informations concernant la libération du consul d’Algérie à Gao et six de ses collaborateurs », a déclaré le ministre algérien des Affaires étrangères, M. Medelci. Par ailleurs, M. Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales n’a pas exclu de fermer la frontière avec le Mali en indiquant que l’Algérie allait « probablement prendre les mesures qu’il faut pour faire face à la situation née de l’enlèvement de ses diplomates ». L’Algérie a massé d’importants moyens militaires à la frontière, mais compte surtout sur le MNLA pour discuter avec les ravisseurs du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), affilié à Ançar Dine.