Opération mains propres dans les cliniques privées marocaines

Yasmina Baddou, ministre de la Santé du Maroc a mis ses menaces à exécution. 13 établissements de santé privés vont être fermés « en attendant la mise à niveau de leurs établissements et la satisfaction des observations émises par les commissions d’inspection» rapporte L’Economiste. Cette opération mains propres est la suite logique d’un mouvement d’inspection des cliniques lancé il y a un an et demi. Les cliniques sanctionnées avaient déjà été informé avec des délais pour se mettre aux normes et celles qui ne se sont pas mis en conformité sont donc sanctionnées.