OMC : l’Afrique souhaite que le coton soit traité en priorité

« Le C4 (qui regroupe les 4 principaux producteurs de coton) et les 36 pays africains producteurs de coton demandent que dorénavant, les négociations débutent avec le dossier coton », a déclaré Mamadou Sano, le ministre burkinabé du commerce. Réunis lundi à Ouagadougou, au Burkina Faso, pour une conférence sur le coton, les pays producteurs souhaitaient que la matière première ouvre le prochain cycle de négociation de l’Organisation Mondiale du Commerce à Doha. Le coton est la seule matière agricole qui n’avait pas été évoquée à Genève en juillet dernier, rappelle TV5.