Omar el-Béchir assigné à résidence par l’armée au Soudan

Le Président soudanais, Omar el-Béchir

Le président du Soudan Omar el-Béchir est en résidence surveillée, ont déclaré des médias locaux, tandis que la population attend une déclaration annoncée par les forces armées.

Des sources fiables et proches du pouvoir ont confirmé l’arrestation de membres du bureau de direction du parti au Congrès, le parti au pouvoir et le placement en résidence surveillée du désormais ex-Président Omar el-Béchir.

La population soudanaise est toujours dans l’attente de la diffusion d’une « déclaration importante » par les forces armées.

Lire : Soudan : l’armée prépare une déclaration pour annoncer le départ d’Omar el-Béchir

Des responsables soudanais ont indiqué que l’armée envisageait la formation d’un gouvernement de transition dans le pays et les manifestants ont appelé les habitants de Khartoum à se rendre aux alentours du sit-in, sur la place du siège de l’armée, au cœur de la capitale soudanaise.

L’armée a quadrillé la ville et bloqué les entrées et sorties du Palais présidentiel avec des véhicules blindés.