OM-Alger via Khalifa

L’opérateur privé algérien, Khalifa Airways, devient le sponsor maillot officiel de l’Olympique de Marseille pour quatre ans et pour un montant tenu secret. Il affiche au grand jour ses objectifs : asseoir sa notoriété en France et toucher son coeur de cible.

La saison prochaine, les maillots des joueurs de l’Olympique de Marseille seront frappés du sigle Khalifa Airways. Rendu public il y a une semaine, le partenariat Khalifa Airways – Olympique de Marseille échauffe les esprits de chaque côté de la Méditerranée. Chez Khalifa, on évoque les  » valeurs  » qui font de l’OM une équipe emblématique : combativité, passion, dynamisme. On salue son palmarès : dix titres de champion, autant de coupes de France et une Coupe d’Europe.  » L’OM est au premier rang des clubs professionnels en ce qui concerne la notoriété, même s’il est en difficulté aujourd’hui.  »

Marseille, qui compte plus de 40 000 abonnés au club est aussi la  » première ville d’immigration algérienne. Pour nous, elle représente une passerelle entre l’Afrique et l’Europe. Elle a une identité multiculturelle, méditerranéenne « , explique Amel Benouniche, chargée de communication de Khalifa.

Marseille-Alger

En devenant le principal sponsor maillot de l’équipe phocéenne pour quatre ans, l’opérateur privé algérien prend la suite du Suédois Ericsson et espère améliorer son image de marque, déjà fortement implantée dans la région – Khalifa supplantant même Air Algérie dans la conquête de plusieurs créneaux de clientèle.  » Nous souhaitons asseoir notre notoriété et développer notre réseau, d’abord au niveau européen, puis au niveau international. Le sport est un support très intéressant pour nous qui voulons nous développer en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne.  » Avec d’abord l’espoir d’ouvrir enfin une ligne Paris-Alger qui puisse marcher aussi bien que le Marseille-Alger,  » toujours plein « .

Ce partenariat fait partie d’une véritable stratégie de Khalifa, déjà très présente dans le football algérien :  » Nous sponsorisons la plupart des clubs algériens ainsi que la Fédération algérienne de football. Nous avons également des partenariats plus petits avec des clubs français comme à Lyon, qui est également une ville à forte population algérienne « , explique Amel Benouniche.

Chèque secret

Khalifa cible donc ses passagers, qui sont pour 90% des Algériens de France (les 10% restant étant constitués par les entreprises françaises travaillant en Algérie) et espère des retombées économiques importantes. Le montant du contrat de sponsoring est tenu secret mais  » ce n’est pas notre participation qui permettra au club de se maintenir en première division « , note la chargée de communication (l’OM doit verser 140 millions de francs avant le 20 juin pour ne pas être rétrogradé en deuxième division, ndlr).

Le groupe Khalifa est le second partenaire étranger présent comme sponsor principal au niveau des clubs français de première division, après Opel pour le Paris Saint-Germain.