Odon Vallet au sujet du Covid-19 : « On peut être plus intelligent ailleurs qu’en France »

Odon Vallet

Odon Vallet, historien et philanthrope très connu en Afrique, dans une entrevue sur CNEWS, a fait une analyse comparative et quelque peu critique de la gestion faite par l’Etat français de la crise sanitaire actuelle, la comparant à celle d’un petit pays de l’Afrique de l’Ouest : le Bénin.

Dans son intervention, le richissime mécène n’est pas allé par quatre chemins pour mettre en évidence le caractère limité des mesures prises par la France pour contenir ou contrer la pandémie du Coronavirus. « Ce qu’il faut dire, c’est qu’il y a des pays qui s’en sortent mieux que la France », affirme-t-il, ponctuant son allégation par l’exemple de la prévention d’une crise de tuberculose par des médecins béninois dans une prison alors que trente détenus étaient infectés. Il précise que cette épidémie de tuberculose a pu être jugulée grâce à des précautions et au port systématique de masque et au respect strict de plusieurs mesures imposées par les médecins.

Rebondissant sur la question de la gestion par l’Etat français de la pandémie du Covid-19, il a soulevé la question du confinement qui occulte de toute évidence la situation des sans-abris, des migrants, des réfugiés et des personnes qui, parfois, « vivent à 7 ou à 8 dans des espaces de 10 ou 12 m² ».

Le philanthrope oppose donc cette gestion à celle d’un pays comme le Bénin où un cordon sanitaire à très vite été installé entre les « départements les plus à risque et les autres ». Suivez plutôt l’extrait :

Il est à souligner qu’à l’heure actuelle, le Bénin a enregistré 35 cas confirmés, 18 guérisons et 1 décès.