Obama l’Africain VS Obama l’Américain

Le demi-frère kényan du président américain Barack Obama a accepté de donner une interview à Dinesh D’Souza. Ce réalisateur critique sortira prochainement son film-documentaire « 2016 : l’Amérique d’Obama », alors que l’élection présidentielle américaine arrive à grands pas. Le pauvre Obama d’Afrique pourrait ainsi salir l’image du puissant Obama d’Amérique.

Les nouvelles révélations de George Obama pourraient pénaliser son demi-frère de président. Ce dernier a accepté de participer à un film-reportage réalisé par Dinesh D’Souza et produit par le mormon Gerard Molen, prochainement dans les salles. Dans ses propos, il n’y a pas véritablement de scoops mais le symbole est de taille. George, benjamin des sept enfants du polygame Obama Senior, vit dans un ghetto pauvre de Nairobi, capitale du Kenya. Son fameux demi-frère l’a pour ainsi dire oublié, comme une bonne partie de sa famille africaine. Élevé à l’américaine, métis, protestant, Barack passe pour un frère indigne qui a oublié ses racines. Sur l’affiche du film est par ailleurs indiqué « Aimez-le, haïssez-le, vous ne le connaissez pas. ».

Interrogé par le réalisateur, George explique pourtant qu’il n’en veut pas particulièrement à Barack. Résigné, il déclare : « Mon frère s’occupe du monde entier, donc il s’occupe un peu de moi aussi. ».

Voir la vidéo ci-dessous :

Les racines africaines d’Obama : fonds de commerce des républicains

Les campagnes présidentielles sont très souvent le théâtre de coups bas, de révélations et de polémiques. Tout est bon pour disqualifier son adversaire. Une réalité que doit affronter Barack Obama, attaqué par tous et sur tout. Sur tout ? Pas exactement. Ses racines africaines monopolisent toutes les attaques de ses adversaires républicains. On lui a reproché d’être le fils d’un musulman polygame, d’être même en réalité musulman ou encore de cacher son lieu de naissance.

Seulement, cette fois-ci ces affronts sont différents. En exhumant les vieilles histoires de famille, l’image du gendre idéal prêtée au président américain pourrait être écornée. La famille africaine d’Obama est plutôt pauvre et n’a pas de nouvelles de son célèbre enfant. Avec l’apparition récente de son demi-frère dans un reportage à charge contre lui, les républicains ont trouvé une mine d’or et s’interrogent sur cet homme riche, puissant et populaire, qui tourne le dos à sa famille des bidonvilles. Barack Obama sait qu’il compte de nombreux ennemis politiques, mais il ne devait pas s’attendre à ce que son demi-frère leur serve de porte-parole.

Lire aussi :

 Barack Obama a été élu 44e président des Etats-Unis

 Politique africaine des Etats-Unis : Obama, l’espoir d’un renouveau