Obama-Clinton : affrontement déterminant dans l’Indiana et la Caroline du Nord

Barack Obama et Hillary Clinton se disputent ce mardi les électeurs de l’Indiana et de la Caroline du Nord. La campagne des deux candidats à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine était axée sur le projet controversé de levée temporaire de la taxe sur l’essence. Ces primaires pourraient permettre aux super-délégués de choisir qui soutenir pour le scrutin de novembre.

Nouveau duel pour Barack Obama et Hillary Clinton. Les deux candidats à l’investiture démocrate s’affrontent ce mardi pour convaincre le plus d’électeurs lors des primaires de l’Indiana et de la Caroline du Nord. Les rivaux ont axé leur campagne sur un projet controversé de suspension de la taxe sur l’essence pendant l’été. Un tel projet aura, selon le sénateur de l’Illinois, le même effet qu’un pansement sur une jambe de bois.

Barack Obama juge en effet qu’en plus d’être démagogique la proposition ne résoudra pas le problème de dépendance énergétique des Etats-Unis. A l’inverse, Hillary Clinton joue la carte du prix prohibitif de l’essence. Obama « explique que mon plan pour supprimer la taxe sur les carburants ne rapporterait que 20 dollars, a lancé la sénatrice de New York. Il dit: « Ce n’est que 20 dollars ». Eh bien, pour beaucoup de gens, 20 dollars ça compte, pas vrai ? »

Obama favori en Caroline du Nord

D’après certains sondages d’opinion, Barack Obama arrive en tête en Caroline du Nord, où 115 délégués sont en jeu. Il serait en revanche juste derrière ou au coude à coude avec l’ancienne première dame américaine dans l’Indiana (72 délégués). Des prévisions qui laissent à penser que les électeurs ne tiennent pas rigueur à Barack Obama pour ses propos sur la « colère » de l’Amérique profonde qui cherche du réconfort auprès des « fusils » et de la « religion ». Ni pour la diatribe de son ancien pasteur, qu’il a publiquement désavoué fin avril. Jeremiah Wright avait notamment expliqué que Washington était en partie responsable des attentats qui ont endeuillé New York le 11 septembre 2001 et de l’épidémie de sida chez les Noirs.

Si les primaires de Caroline du Nord et de l’Indiana promettent d’être cruciales pour Barack Obama et Hillary Clinton, elles devraient aussi l’être pour les supers-délégués : certains pourraient déterminer quel candidat ils vont soutenir.