Nuit blanche pour Obama

une nuit américaine

Cette nuit, à Paris, les supporters de John McCain sont restés bien silencieux. Barack Obama a été élu président des Etats-Unis. Ses fans se sont mobilisés en masse pour le soutenir. Partout dans la capitale française, des soirées électorales étaient organisées. Dans les bars, dans les rues, tous manifestaient leur ferveur au candidat démocrate. Afrik.com a silloné la ville.

Marie-Roger Biloa, organisatrice de la soirée pro-Obama au club MilléniumMardi soir, 23h30 dans le VIIIe arrondissement de Paris. Au Club Millénium, difficile de se frayer un passage sans jouer des coudes. A quelques minutes des premiers résultats de la présidentielle américaine, les passions se déchaînent autour d’une éventuelle élection de Barack Obama. Deux espaces équipés d’écrans géants pour suivre en direct l’événement ont été aménagés pour accueillir les débats. Le petit monde, constitué en majorité d’Africains, croit en la victoire du candidat démocrate. Louis-Georges Tin, porte-parole du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), veut partager ce « moment historique ». Pour lui, le choix Obama, devrait encourager d’autres pays comme la France à élire des personnes issues de l’immigration.

Minuit sonne. Le tout premier verdict des urnes tombe dans le Kentucky et donne John McCain victorieux devant le candidat démocrate. L’inquiétude s’empare des supporters. Très vite, ils se ressaisissent et se rappellent que cet Etat est un fief des républicains.

Ecouter Louis-Georges Tin enrobelgt.mp3

Pendant ce temps, dans la cour de la mairie du IIIe arrondissement
une nuit américainede Paris, des fans du démocrate bravent le froid de cette soirée électorale. Un écran géant diffuse des clips vidéo en l’honneur de leur favori. Dans le hall du premier étage, une exposition photographique rappelle les temps forts de la campagne. Les résultats partiels sont retransmis Etat par Etat dans une salle voisine, tandis que le film Collision du réalisateur américain Paul Haggis est diffusé dans une autre. Ceux qui n’ont pas trouvé de place s’adonnent à des discussions dans les couloirs. Tout le monde supporte Barack Obama, quelque soit sa nationalité. Justin, un financier américain, son sac de tennis à l’épaule, vante les mérites de 24 heures chrono. Pour lui, cette série montrant un président noir intègre à la Maison blanche aurait joué en la faveur du candidat démocrate. Bientôt deux heures du matin, les tendances placent le jeune sénateur de l’Illinois en tête. Au loin, les chants de victoire de ses supporters se font déjà entendre.

Viva Obama enrobemairie.mp3

Au Harry’s bar, dans le IIe arrondissement de Paris. Les cadavres de bouteilles de bière jonchent la chaussée interdite à la circulation. torse.jpgAméricains, Africains, Européens, casquettes vissées sur la tête et badges épinglés à la veste, soutiennent tous Barack Obama. Dans la rue Danou, nombre d’entre eux s’efforcent d’apercevoir les TV au fond des pubs. Les chaînes américaines confirment l’avance du candidat démocrate sur son rival républicain John McCain. La foule s’agite et laisse échapper des « Obama président ! Obama président !… ». Vivien Péa, étudiant gabonais en Droit des affaires se définit comme un « Obama boy ». Il espère que l’aura de son candidat dépassera les frontières américaines.

Ecouter Vivien Pea enrobeharris.mp3

Cinq heures du matin. Le résultat final tombe. Barack Obama est élu 44ème président des Etats-Unis d’Amérique.

Lire aussi:

 Diaporama : les Parisiens, fans d’Obama

 Le nouveau président américain s’appelle Barack Obama