Nouvelles révélations sur l’attaque du Westagate à Nairobi

Les assaillants qui ont pris d’assaut fin septembre le centre commercial Westgate de Nairobi se seraient entraînés en Somalie avant de passer la frontière kényane quatre mois avant l’attentat, selon une source occidentale proche de l’enquête. « Nous pensons que les quatre hommes ont traversé la frontière avec le Kenya en juin », en provenance de Somalie, a indiqué mardi cette source, rapporte l’AFP. Les assaillants auraient établi leur base à Eastleigh, le quartier somalien de la capitale kényane. Dans ce quartier aussi connu sous le nom de « Little Mogadiscio », ils se seraient entraînés dans un club de sport, tout en préparant l’attaque du 21 septembre qui a fait officiellement 67 morts et, selon la source occidentale, 27 disparus.