Nouvelle manifestation prévue ce dimanche au Maroc

En dépit des incidents qui ont émaillé leur dernière manifestation et des réformes annoncées par le roi Mohammed VI, les jeunes du Maroc ont décidé de redescendre dans la rue ce dimanche, lit-on lundi sur Frenchpeople daily. Emmenés par une vingtaine d’associations, dont l’Association marocaine des droits humains (AMDH) et des partis d’opposition, les manifestants l’instauration d’un régime de monarchie parlementaire dans lequel « le roi doit régner et non gouverner, un Maroc plus juste avec moins de corruption, plus de liberté et de dignité ». Le 20 février, plus de 300 000 personnes avaient manifesté dans tout le Maroc. Les échauffourées avec la police avaient fait plusieurs blessés. Selon le ministre marocain de l’Intérieur, Taleb Cherqaoui, 33 édifices publics, 24 agences bancaires, 50 commerces et édifices privés, ainsi que 66 véhicules avaient été incendiés ou endommagés.