Nouveau projet de l’OMS pour éliminer la rage

Un nouveau cadre pour éliminer la rage humaine et sauver des dizaines de milliers de vies chaque année a été lancé le 10 décembre par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO) et l’Alliance mondiale pour la lutte contre la rage (GARC). Le cadre prévoit trois actions clés : la fabrication de vaccins et d’anticorps humains abordables, assurer que les personnes infectées reçoivent un traitement rapide, et les vaccinations de chien de masse pour lutter contre la maladie à sa source. « La rage est évitable à 100% par la vaccination et l’immunisation en temps opportun après l’exposition, mais l’accès à poster un traitement de morsure est coûteux et ne sont pas abordables dans de nombreux pays asiatiques et africains. Si nous suivons cette approche plus globale, nous pouvons reléguer la rage pour les livres d’histoire « , selon le Directeur général du projet, le Dr.Margaret Chan. Des dizaines de milliers de personnes meurent de la rage chaque année et, dans le monde, 4 sur 10 personnes mordues par des chiens enragés suspects sont des enfants âgés de moins de 15 ans. Une personne meurt toutes les 10 minutes de la rage, avec le plus grand fardeau en Asie et en Afrique.