Nouveau partenariat Afrique-Europe initié pour renforcer l’action parlementaire en appui au développement de l’agriculture en Afrique

L’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) et l’Association des Parlementaires européens pour l’Afrique (AWEPA) ont annoncé ce jour, un nouveau partenariat pour soutenir les parlementaires africains dans leurs politiques de promotion pour aider les paysans africains à faire la transition de l’agriculture de subsistance à celle orientée vers le marché, un changement qui requiert une transformation complète du système agricole en Afrique.

“Il n’y a rien de plus fondamental au succès de la démocratie que l’accès des populations à l’alimentation,” a déclaré Dr. Akinwumi Adesina, Vice-Président de l’AGRA pour la formulation des politiques et l’instauration des partenariats. L’“Afrique ne peut bâtir la démocratie sur des ventres affamés et le meilleur moyen de jouir du droit à l’alimentation est que l’Afrique s’autosuffise sur le plan alimentaire.”

En Afrique, le partenariat AWEPA-AGRA renforcera les commissions parlementaires supervisant l’agriculture et le commerce. Il mettra un accent particulier sur l’agriculture en tant que moteur de la croissance en faveur des pauvres et renforcera la capacité des commissions parlementaires à entretenir les dialogues politiques axés sur les preuves, sur la façon dont les pays africains peuvent faire face aux défis majeurs. Il s’agit, entre autres, des effets du changement climatique sur l’agriculture africaine; les législations et les pratiques qui marginalisent les femmes en agriculture; et l’accès des paysans à la technologie et aux marchés. En Europe, le partenariat encouragera les bailleurs de fonds à respecter leurs engagements d’aide au développement à l’Afrique, en particulier pour l’agriculture.

“Nous sommes heureux d’être en partenariat avec l’AGRA pour renforcer le rôle des parlementaires, tant en Europe qu’en Afrique, pour financer l’agriculture africaine,” a affirmé Par Granstedt, Secrétaire général de l’ AWEPA. “De concert, nous mettrons un grand accent sur la collaboration avec les commissions agricoles qui sont cruciales dans la réflexion sur les besoins et les préoccupations des paysans africains au niveau des domaines de juridiction, dont la plupart sont des paysans aux ressources limitées et beaucoup sont des femmes. Elles font à présent face à une nouvelle menace, celle du changement climatique, un domaine de plus où l’action parlementaire est d’une impérieuse nécessité.”

AGRA est une organisation axée sur le partenariat qui s’implique à l’échelle continentale dans la chaîne des valeurs agricoles pour améliorer la production et les revenus des paysans aux ressources limitées. AWEPA englobe environ 1500 parlementaires européens qui ont oeuvré depuis que le mouvement anti-apartheid a placé en tête de liste de l’agenda politique en Europe et renforce la démocratie parlementaire en Afrique.

Le nouveau partenariat entre l’ AGRA et AWEPA a été scellé lors de la 25ème Conférence marquant l’anniversaire de l’AWEPA dans la ville du Cap en Afrique du Sud. La conférence comportait des débats exhaustifs entre les législateurs européens et africains sur le lien entre le développement agricole et l’élimination progressive de la pauvreté et le rôle de l’action parlementaire. Quelques70% des Africains pratiquent l’agriculture qui rapporte 50 à 70% du PIB africain, et demeure pourtant le quart de la moyenne mondiale. Ainsi, la productivité agricole plus grande et la rentabilité constituent le noeud de l’allègement de la pauvreté et de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement pour réduire de moitié la famine et la pauvreté d’ici 2015.

Dans le cadre de leur Programme détaillé de développement de l’Agriculture en Afrique (CAADP/PDDAA), les gouvernements africains ont promis de consacrer 10% des budgets nationaux à l’agriculture et au développement rural dans le but de réaliser une croissance annuelle de 6% dans l’agriculture. Le partenariat AGRA-AWEPA vise à aider à la traduction de cet objectif en action concrète par l’accroissement de l’appui politique au développement agricole, en améliorant la gouvernance du secteur agricole et en renforçant les capacités des commissions parlementaires pour élaborer des politiques pratiques et efficaces pouvant avoir un impact immédiat sur les paysans africains aux ressources limitées.

Comme l’a affirmé Adesina : “Notre partenariat avec l’AWEPA est crucial car toute amélioration qui intervient sur les champs des paysans ne peut être pérenne à long terme sans un environnement politique propice”. “Il a fallu un grand leadership politique pour que l’Afrique puisse vaincre l’apartheid. Il faudra autant pour faire de la faim et de la pauvre une histoire en Afrique. C’est le moment pour que les leaders africains élaborent et exécutent des politiques exhaustives d’appui aux paysans africains.”

###

Qu’est-ce que l’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) ?

L’AGRA est un partenariat dynamique opérant sur le continent africain pour aider des millions de petits exploitants agricoles et leurs familles à sortir de la pauvreté et de la faim. Les programmes de l’AGRA adoptent des solutions pratiques pour booster de manière significative la productivité agricole et les revenus des pauvres tout en sauvegardant l’environnement. L’AGRA préconise des politiques qui financent ses activités à travers tous les aspects clefs de la filière agricole africaine depuis les semences, la santé du sol et l’eau aux marchés et à l’éducation agricole.

Le Conseil d’administration de l’AGRA est présidé par Kofi A Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies. Dr Namanga Ngongi, ancien directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, en est le président. Grâce à l’appui de la Fondation Rockefeller, de la Fondation Bill & Melinda Gates, du Département du Royaume-Uni pour le développement international et d’autres bailleurs de fonds, l’AGRA opère en Afrique subsaharienne et a des bureaux à Nairobi, Kenya, et à Accra, Ghana.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site: www.agra-alliance.org

L’AWEPA collabore avec les parlements africains pour renforcer la démocratie parlementaire en Afrique, privilégie l’Afrique dans l’agenda politique en Europe et facilite le dialogue parlementaire Afrique-Europe.

Les programmes thématiques comprennent l’efficacité de l’aide, le changement climatique, le développement du secteur privé, le VIH/Sida et les orphelins. Un programme quinquennal en cours avec le NEPAD oeuvre à l’intensification de l’action parlementaire en Afrique en vue des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Environ1500 parlementaires en Europe sont membres de l’AWEPA, dont le siège se trouve aux Pays-Bas et dispose de 9 bureaux en Afrique, y compris le Cap en Afrique du Sud.

Des informations et des présentations du séminaire seront disponibles sir le site web de l’AWEPA: www.awepa.org.