Notre-Dame de Paris : qui est cet agresseur originaire d’Algérie

L’homme qui a attaqué au marteau un policier à Notre-Dame à Paris est un Algérien, scolarisé en science de l’information et de la communication, à l’université de Lorraine.

On en sait un peu plus sur l’homme qui a attaqué au marteau un policier à Notre-Dame à Paris, ce mardi 6 juin 2017. Il s’agit en effet d’un Algérien, scolarisé en science de l’information et de la communication, à l’université de Lorraine. L’homme en question préparait une thèse sur le journalisme à Metz.

L’homme a légèrement blessé un policier à coup de marteau, avant d’être neutralisé par les tirs de riposte de deux autres policiers. Selon des révélations du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, il portait sur lui des instruments rudimentaires, notamment des couteaux de cuisine. L’agresseur, qui a crié « Syrie, Syrie », a soutenu être un « soldat du califat », autrement dit un soldat de Daech. Il a été blessé au thorax et évacué vers un hôpital.

Selon une confirmation du président de l’université de Lorraine, Pierre Mutzenhardt, l’homme âgé de 40 ans qui a attaqué au marteau un policier ce mardi vers 16 heures sur le parvis de Notre-Dame de Paris, est étudiant à Metz, inscrit en science de l’information et de la communication depuis 2014, et préparait une thèse sur le journalisme et les élections dans les pays d’Afrique du Nord au centre de recherche sur les médiations (CREM).

Ce mercredi matin le porte-parole du gouvernement français, Christophe Castaner, précisant n’avoir « pas plus d’éléments d’enquête que cela », a déclaré que « cet homme n’avait pas « donné de signes de sa radicalisation » et « toutes les indications » confirment la thèse « d’un acte isolé ».