Nord-Mali : rebellion imminente des habitants de Gao

Dans l’une des trois villes principales du nord du Mali occupées par des groupes islamistes armés depuis fin mars, à Gao près de la frontière du Niger, des habitants sont à la pointe de la résistance contre ces combattants. Exaspéré de la multiplication de violence au nom de la Charia, la loi islamique, des centaines d’habitants ont manifesté à plusieurs reprises depuis le mois de mai pour s’opposer aux méthodes drastiques des islamistes : lapidation, amputation, coups de fouets, télévision interdite et suppression de la pratique du football dans les rues, etc.

Lire aussi :

 Nord-Mali : la résolution de la discorde