Nord-Mali : plusieurs morts dans un raid de l’ONU contre des rebelles


Lecture 2 min.
arton45354

Les forces de l’ONU au Mali (MINUSMA) ont détruit un véhicule des rebelles de la coordination des Mouvements de l’Azawad? lors d’une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant plusieurs morts et des blessés.

La traque contre les terroristes se poursuit dans le nord-Mali où les forces de l’ONU au Mali ont détruit, ce mardi 20 janvier 2015, un véhicule des rebelles, lors d’une frappe aérienne dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés, selon des communiqués de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA)et de la rébellion

« La MINUSMA a été contrainte de recourir à la force en réponse à des tirs directs à l’arme lourde sur ses Casques bleus, à Tabankort (nord) », a affirmé la force de l’ONU, précisant avoir utilisé ses hélicoptères d’attaque. De son côté, la rébellion de la coordination des Mouvements de l’Azawad a dénoncé des « bombardements aériens effectués par l’aviation de la MINUSMA qui ont entraîné des morts et des blessés dans (ses) rangs ». Selon la rébellion, « cette attaque de la MINUSMA contre nos éléments a été perpétrée dans un appui direct aux milices fomentées et équipées par l’Etat malien pour pallier à l’effondrement de son armée. Elle met ainsi en lumière son absence de neutralité dans le conflit actuel ».

La rébellion fait ainsi référence aux combats qui opposent, depuis la semaine dernière à Tabankort, dans la région de Gao, la plus grande localité du nord-Mali, des groupes rebelles touareg et arabes à d’autres groupes armés, de tendance loyaliste, notamment le Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia). La tension est toujours vive dans le nord du Mali, où les forces de l’ONU, les troupes françaises et l’armée malienne traquent les groupes armés qui rodent autour de la région.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter