Nord-Mali : la Cédéao planche sur l’intervention militaire

Une réunion se tient ce vendredi à Bamako pour définir l’action militaire prévue contre les troupes islamistes au Nord du pays, rapporte France 24. Le déploiement d’une force internationale de 3 000 hommes avait été adopté le 12 octobre par le Conseil de sécurité de l’ONU. En pratique, seuls les pays de la Cédéao (la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) devraient intervenir, même s’ils reçoivent un soutien logistique de la part d’autres pays, comme la France ou les Etats-Unis. Une implication internationale qui semble déplaire à une partie de la population malienne qui craint pour la souveraineté nationale du pays. Ce jeudi, une manifestation de protestation a rassemblé près de 2 000 personnes à Bamako.