Nord-Mali : deux soldats tués dans des échanges de tirs à Tessalit

Deux soldats tchadiens et un civil malien ont été tués ce mercredi dans une attaque d’un groupe, dans la localité de Tessalit, dans l’extrême nord-est du Mali.

C’est bien encore la preuve que les groupes armés, chassés du nord-Mali par les forces françaises et africaines n’ont pas dit leur dernier mot. Deux soldats tchadiens et un civil malien ont été tués ce mercredi dans une attaque menée par des hommes armés, dans la localité de Tessalit, dans l’extrême nord-est du Mali, selon un militaire malien et un soldat de la mission de l’ONU, la Minusma. « Ce mercredi, des jihadistes ont attaqué à l’arme lourde et à l’aide de voitures piégées les positions de l’armée tchadienne à Tessalit.

Au moins deux militaires tchadiens ont été tués, quatre kamikazes ont été tués aussi sur le coup, et un civil a également trouvé la mort », a déclaré à l’AFP un responsable de l’armée malienne joint à Gao, l’une des plus importantes villes du nord-Mali. Selon ce responsable de l’armée malienne, à l’heure actuelle, « les échanges de coups de feu continuent entre l’armée tchadienne et les jihadistes ».

Même si les groupes armés ont officiellement été chassés du nord-Mali, la région est toujours instable et régulièrement victime d’attaques de groupes armés, qui veulent montrer qu’ils sont toujours là.