Nomination d’un nouveau Premier ministre en Mauritanie

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, président du Haut Conseil d’Etat (HCE, instance dirigeante de la Mauritanie depuis le coup d’Etat du 6 août courant), a nommé, jeudi, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, précédemment ambassadeur à Bruxelles au poste de Premier ministre.

Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, le nouveau Premier ministre est né en 1957 dans la région de Nema, dans l’est du pays, à la frontière du Mali.

M. Ould Mohamed Laghdaf est considéré comme un proche du général Mohamed Ould Abdel Aziz, mais l’argument qui semble avoir le plus pesé sur son choix pourrait être lié à la nécessité, pour les nouvelles autorités de Nouakchott, de mettre en place une équipe performante au plan diplomatique pour se faire accepter sur la scène internationale qui a accueilli le coup d’Etat par un concert de condamnations.

Expert en développement industriel, le nouveau chef du gouvernement mauritanien s’est beaucoup investi dans les actions volontaires de développement communautaire, notamment au profit de sa région natale.

Peu connu dans le milieu politique, il a tout au plus milité au Rassemblement des forces démocratiques (RFD), principal parti de l’opposition à la fois sous les régimes de Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya et de Sidi Ould Cheikh Abdallahi, jusqu’à sa nomination en qualité d’ambassadeur à Bruxelles en 2006.