Nigeria : une quinzaine de lycéennes échappent aux islamistes ravisseurs

Au Nigeria, un groupe de 14 lycéennes supplémentaires sur les 129 enlevées lundi dernier par le groupe islamiste armé Boko Haram ont réussi à échapper à leurs ravisseur.

Un groupe de 14 lycéennes supplémentaires sur les 129 enlevées lundi dernier au Nigeria par le groupe islamiste armé Boko Haram ont réussi à échapper à leurs ravisseurs. C’est ce qu’ont annoncé ce samedi les les autorités qui précisent que 85 autres files restaient portées disparues.

Mallam Inuwa Kubo, responsable de l’éducation dans l’Etat de Borno, au nord-est dit être « ravi d’annoncer que 14 lycéennes de plus ont échappé à leurs ravisseurs (…). Grâce à ce nouveau développement, nous avons désormais 44 rescapées sur les 129 élèves », relève l’AFP

M. Kubo qui a indiqué que onze d’entre elles ont été retrouvées s’enfuyant sur la route de Damboa qui relie Chibok à Maiduguri, la capitale de Borno, dit espérer « le retour des 85 lycéennes qui manquent toujours. Des recherches intensives se poursuivent ».

Les jeunes filles auraient été conduites par le groupe islamiste dans la forêt de Sambisa, dans l’Etat de Borno, où le groupe islamiste Boko Haram a installé ses quartiers. Le gouverneur de l’Etat de Borno offre 215.000 euros à quiconque donnerait des informations permettant la libération des prisonnières.