Nigeria : une enquête sera ouverte sur le décès de Mohammed Yusuf

Le président nigérian Umaru Musa Yar’Adua a ordonné mardi l’ouverture d’une enquête sur la mort du leader de la secte islamiste Boko Haram, Mohammed Yusuf, rapporte This Day.

Des organisations humanitaires, comme Amnesty International, estiment que sa disparition s’apparente à une exécution.

oko Haram n’est devenu un groupe terroriste qu’après que son premier leader, Muhammad Yusuf, ait été assassiné de manière extrajudiciaire par la police nigériane. La police n’a manifestement pas toléré l’intolérance dans cette affaire, et l’intolérance s’est malheureusement retournée contre l’ensemble du pays. Lire L’intolérance entrave le développement en Afrique