Nigeria : un nouveau massacre de Boko Haram fait 35 morts

Trois villages du nord-est du Nigeria ont été attaqués par des islamistes armés de Boko Haram, ce jeudi 29 mai, faisant 35 morts.

Boko Haram a de nouveau frappé ce jeudi. Trois villages du nord-est du Nigeria ont été attaqués par des islamistes armés de Boko Haram, faisant 35 morts.

Selon les témoignages, les islamistes armés de Boko Haram, à bord de véhicules tout-terrain et de motos, étaient vêtus d’uniformes militaires. Ils ont attaqué les villages de Gumushi, Amuda et Arbokko, dans l’Etat de Borno. Les assaillants ont ouvert le feu sur les habitants, incendiant les maisons avec des cocktails molotov.

Cette attaque intervient après celle de lundi, alors que Boko Haram s’en prenait à des policiers, incendiant des bâtiments gouvernementaux et une école. Les autorités ont fait le rapprochement entre le déploiement récent de soldats camerounais à la frontière nigériane, avec cette attaque, d’autant que l’attaque a eu lieu près de la frontière camerounaise.

De retour d’Afrique du Sud où il a assisté à la prestation de serment du Président Jacob Zuma, Goodluck Jonathan a promis une « guerre totale » à Boko Haram.