Nigeria : un leader de l’opposition abattu par des islamistes présumés

Une source policière a indiqué lundi à l’AFP qu’un dirigeant de l’opposition nigériane avait été abattu dimanche après un meeting de responsables du Parti des peuples du Nigéria (ANPP) dans la ville de Maiduguri (nord est du Nigéria). Modu Gana Makanike, dirigeant de l’organisation de jeunesse e l’ANPP a été abattu à la Kalachnikov par des hommes en moto. Les soupçons se portent sur la secte islamiste Boko Haram active dans le nord du pays. L’attaque survient alors avant les élections législatives le 2 avril, présidentielles le 9 avril et fédérales le 16.