Nigeria : un infirmier tue sa femme et ses deux enfants et accuse les bandits

Un infirmier aurait commis un acte odieux dans l’État d’Osun, à Inisa. L’homme en question aurait tué sa propre femme et ses deux enfants dans leur chambre, à l’aide d’un poignard, avant d’accuser des bandits. L’enquête préliminaire avait révélé un acte criminel, mais finalement la police, va mettre la main sur le fameux Oyeniran.

On ne sait pour quelle raison ou quelle mouche l’aurait piqué. Un infirmier de son État, Oyeniran, a tué sa femme et ses deux enfants, vendredi dernier aux environs de 23 heures. Il aurait utilisé un poignard, pour tuer sa femme, Sarah, et les deux autres victimes. Il se serait également infligé des coupures à la main et à l’estomac et aurait sonné l’alarme, affirmant que sa famille avait été attaquée par des voyous.

Le responsable des relations publiques de la police de l’Etat d’Osun, Yemisi Opalola, a déclaré qu’Oyeniran avait été arrêté alors qu’il était encore aux soins. Elle a déclaré que l’enquête préliminaire avait révélé un acte criminel, ajoutant que le département national des enquêtes criminelles et du renseignement enquêtait déjà sur l’affaire.

« D’après les informations dont nous disposons, l’incident s’est produit vers 23 heures vendredi dernier à Inisa. Le suspect aurait utilisé un poignard pour tuer sa femme, Sarah, et les deux enfants. Trois cadavres retrouvés sur les lieux ont été déposés dans une morgue à Ikirun pour examen post mortem. Un poignard a également été récupéré de la scène. Le commissaire de police de l’État, M. Undie Adie, a dirigé une enquête approfondie sur l’incident », a déclaré Opalola.