Nigeria : un camion de Dangote incendié, le chauffeur échappe au lynchage


Lecture 2 min.
Camion de Dangote incendié
Camion de Dangote incendié

Une foule aurait incendié un camion appartenant à l’usine de ciment de Dangote, basée à Ibese, zone du gouvernorat local de Yewa au Nord de l’État d’Ogun. L’incident a eu lieu après que le camion a écrasé deux hommes. Le chauffeur du camion aurait échappé au lynchage. Les deux hommes étaient à moto et se rendaient d’Igbogila à Ilaro, lorsque l’accident s’est produit.

Camion de Dangote incendié
Camion de Dangote incendié

Un camion appartenant à l’usine de ciment de Dangote, a été impliqué dans un accident de la circulation, à Ibese, zone de gouvernorat local de Yewa, dans le Nord de l’État d’Ogun. Deux hommes ont perdu la vie dans cet accident. Le chauffeur aurait même échappé de peu au lynchage. Les deux hommes étaient à moto et se rendaient d’Igbogila à Ilaro lorsque l’accident s’est produit. Une source a déclaré au correspondant de Dailypost que le conducteur du camion Dangote était sorti de sa voie, pour entrer en collision avec la moto venant en sens inverse.

« Les deux hommes, le conducteur et le passager, sont décédés sur le coup », a indiqué la source. L’Ogun Traffic Compliance and Enforcement Corps a confirmé l’incident, samedi, son porte-parole, Babatunde Akinbiyi, ayant indiqué que « selon les témoins oculaires, le chauffeur du camion de Dangote s’est engagé dans une conduite imprudente. Il a quitté sa voie pour faire face au motard et au passager arrière dans l’autre voie et les a écrasés à mort ».

« Plus tard, une foule en colère a mis le feu au camion Dangote pendant que le chauffeur prenait la fuite. L’affaire est traitée par le poste de police de l’usine de Dangote », a aussi indiqué Akinbiyi, avant d’ajouter que l’un des corps des victimes décédées avait été déposé à la morgue de l’hôpital général d’Ilaro, tandis que l’autre coprs avait été remis à la famille.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter