Nigeria : un budget record de plus de 18 216 milliards pour 2021

Muhammadu Buhari, Président du Nigeria

Le Nigeria aura pour l’année 2021, un budget record de plus de 28 milliards d’euros (18 216 milliards FCFA). Il a été validé jeudi par le Président Muhammadu Buhari. Il est supérieur à celui de l’année passée d’au moins 20%. Cette enveloppe permettra au plus gros producteur de l’or noir en Afrique subsaharienne de relancer son économie qui n’a pas été épargnée par la chute des cours de sa principale source de revenus, le pétrole.

Le Président Muhammadu Buhari a signé, jeudi, le budget 2021 dans la salle du conseil de la State House à Abuja. Il est rappelé que le budget de 28 milliards d’euros (18 216 milliards FCFA) pour 2021 a été adopté par l’Assemblée nationale la semaine dernière avant de se lancer dans ses vacances.

L’Assemblée nationale, tout en approuvant la proposition, le 21 décembre, a élevé l’estimation de 27 milliards d’euros (17 593 milliards FCFA) à 28 milliards d’euros (18 216 milliards FCFA). Il s’agissait d’une augmentation de 1,04 milliard d’euros (681,5 milliards FCFA) par rapport aux chiffres proposés et qui étaient présentés par l’administration Buhari.

À la veille du nouvel An, le Président Muhammadu Buhari a également signé le projet de loi pour soutenir le cycle budgétaire de janvier à décembre. Le budget est basé sur un taux de change de référence de 379 N/$ et une production de pétrole brut de 1,86 million de barils par jour (dont 400 000 barils de condensat) à 40 dollars (21 481 FCFA) le baril. Les dépenses en capital inscrites au budget sont estimées à 4,3 milliards d’euros (2 790 milliards FCFA), ce qui représente 29% du budget total. Il vise une croissance du PIB de 3% et un taux d’inflation de 11,95%.

Cependant, avec l’augmentation de la taille totale du budget, les dépenses en capital sont maintenant de 8,5 milliards d’euros (5 516 milliards FCFA). La somme de 6,8 millions d’euros (4,4 milliards FCFA) a été affectée au service de la dette et la somme de 11,6 millions d’euros (7,5 milliards FCFA) a été votée pour les dépenses récurrentes (dépenses non liées à la dette). Le budget de 28 milliards d’euros (18 216 milliards FCFA) ira du 1er janvier au 31 décembre 2021.