Nigeria : trois journalistes inculpés pour « faux et usage de faux »

Trois journalistes ont été inculpés par la Haute Cour fédérale d’Abuja pour « faux et usage de faux », selon BBCAFRIQUE. Ils sont accusés d’avoir publié un faux document présenté comme un communiqué présidentiel. Le journal Leadership a publié un document dans lequel le président Goodluck Jonathan semblait appeler à une campagne de sabotage contre une coalition de l’opposition. La présidence avait catégoriquement démenti l’information, qualifiant le document de « faux ». Une enquête avait ensuite été ouverte par la police et trois journalistes avaient été arrêtés. Ils avaient été par la suite libérés sous caution.