Nigeria : raid de l’armée contre Boko Haram, 26 morts

Repoussant des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram qui avaient attaqué un village dans le nord-est du Nigeria, l’aviation nigériane a fait 26 morts dans son opération.

Au moins personnes ont été tuées alors que l’aviation nigériane intervenait pour repousser des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram qui avaient attaqué un village dans le nord-est du Nigeria.

L’armée de l’air a mitraillé les attaquants qui s’enfuyaient à bord de 4×4 après avoir attaqué hier le village de Dille, situé près de Lassa, dans le sud de l’Etat de Borno. Les assaillants ont tiré sur les habitants et brûlé des habitations et des églises. La plupart des morts ont eu lieu pendant l’attaque du village, mais des tirs de l’armée de l’air ont également fait six morts parmi les civils, quatre femmes et deux enfants, ont indiqué des habitants. « Le pilote tirait des balles n’importe où (…). Les gens couraient partout. Beaucoup de gens ont été blessés par les balles », selon ce témoin.

De son côté, le Président nigérian Goodluck Jonathan a promis que les 219 jeunes filles manquantes, enlevée le 14 avril à Chibok, également situé dans l’Etat de Borno, seraient bientôt de retour chez elles, selon la jeune pakistanaise Malala Yousafzai à l’issue d’une rencontre avec le chef de l’Etat.