Nigeria : Port Harcourt nommée « capitale mondiale du livre 2014 »

Port Harcourt, capitale et principale ville de l’État de Rivers au sud du Nigeria, est nommée « capitale mondiale du livre 2014 » par l’Unesco. La ville est couronnée pour la qualité de son programme et le niveau d’alphabétisation de son pays.

Port Harcourt, capitale et principale ville de l’État de Rivers au sud du Nigeria, devient la première ville de l’Afrique subsaharienne à être nommée « capitale mondiale du livre » par l’Unesco. La nouvelle est tombée le jeudi 5 juillet au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

A l’issue de la réunion du comité de sélection, composé de représentants de l’Union internationale des éditeurs (UIE), la Fédération internationale des libraires (IBF) et la Fédération internationale des associations et institutions des bibliothécaires (IFLA) et de l’Unesco, la ville nigériane a été distinguée.

« J’adresse à la ville de Port Harcourt toutes mes félicitations pour la qualité du programme proposé, qui prévoit une large participation du public, avec pour objet le développement de la lecture pour tous.», a déclaré la Directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova. « Je ne peux que souscrire l’engagement de Port Harcourt en faveur de l’alphabétisation à travers les activités mises en place […] », a-t-elle ajouté.

A compter du 23 avril 2014, Port Harcourt deviendra officiellement la capitale mondiale du livre, et ce jusqu’au 23 avril 2015. Pour rappel, Alexandrie (en Egypte) a été la première ville africaine a être couronnée par l’Unesco, en 2002.

Lire aussi :

 Nigeria : ouverture du deuxième sommet des femmes africaines à Lagos

 Nigeria : crash d’un avion sur un quartier populaire de Lagos