Nigeria : nouvelles attaques contre des installations pétrolières

Au Nigeria, les autorités ont annoncé l’attaque d’un oléoduc, dans l’Etat de Bayelsa, situé dans le sud de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Les autorités nigérianes ont annoncé l’attaque d’un oléoduc, ce dimanche 22 mai 2016, dans l’Etat de Bayelsa, situé dans le sud du Nigeria, rapporte BBC.

Le site précise que le pipeline a pris feu à la suite d’un échange de tirs entre deux groupes armés rivaux, ajoutant que l’un des groupes affirme qu’il tentait de protéger le site pétrolier de l’attaque d’une bande armée. Selon les responsables sécuritaires de la région, l’un des assaillants a été arrêté.

Cette attaque remet au goût du jour la lancinante question de la sécurité dans cette région méridionale du Delta du Niger, qui est très riche en ressources pétrolières. D’autant qu’elle survient après que le Président Muhammadu Buhari ait dit avoir renforcé la sécurité des installations pétrolières de la zone. Selon BBC, les attaques visant les sites pétroliers ont récemment engendré une forte baisse de la production de pétrole au Nigeria.

Les membres du Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger (MEND), réputé pour ses attaques visant les sites pétroliers, ont appelé à leur cessation. Le groupe a d’ailleurs promis de continuer à défendre les intérêts économiques clés de l’Etat nigérian, dans un communiqué publié ce dimanche.