Nigeria : les vols internationaux reportés d’une semaine

Jeudi, le gouvernement nigérian a fait savoir que les vols internationaux seraient reportés d’une semaine. Ils passent donc du 29 août au 5 septembre, afin de mieux se préparer à la situation épidémique qui prévaut.

Avant que les vols internationaux ne puissent reprendre comme auparavant, il est nécessaire que les tests de dépistage et les autres préparatifs pour se prémunir soient prêts. C’est l’essentiel du message adressé par Musa Nuhu, directeur général de l’Autorité de l’aviation civile nigériane aux médias. Bien avant cette intervention, Hadi Sirika, le ministre de l’Aviation informait que le gouvernement imposerait un test de dépistage pour tous les passagers avant qu’ils n’embarquent à destination du Nigeria. Un autre sera fait huit jours après leur arrivée dans le pays.

Vers une reprise des vols

Avec la reprise imminente des vols internationaux, ce sont quelques 1 200 passagers qui sont attendus, chaque jour, dans les aéroports d’Abuja et de Lagos. L’information a été communiquée par le ministère en charge de l’Aviation. L’interdiction des vols, qu’ils soient internationaux ou domestiques, a été faite par le gouvernement nigérian, depuis le 23 mars. Ceux nationaux quant à eux ont redémarré le 8 juillet.

Un peu partout dans le monde, de nombreux pays ouvrent petit à petit leurs espaces aériens. En Côte d’Ivoire, la reprise a été décidée, mais conformément à un protocole sanitaire très strict. Le défi pour tous les pays est à présent de limiter l’importation de nouveaux cas de Covid-19. Il faut rappeler que le bilan mondial de la pandémie à l’heure actuelle est de 24 288 572 cas positifs, dont 15 856 795 guérisons et 828 070 décès.