Nigeria : les Etats-Unis vont rapatrier 300 millions de dollars détournés par l’ex-Président Sani Abacha

Sani Abacha

Au Nigeria, les richesses détournées par l’ancien Président, feu Sani Abacha, et blanchies aux Etats-Unis, sont sur le point d’être rapatriées au pays. Pour le Département de la Justice des Etats-Unis, les fonds en question avaient été détournés par Sani Abacha et placés dans des banques américaines.

Les biens de l’ancien dirigeant nigérian, feu Sani Abacha, avaient été confisqués, en 2014, par la justice américaine suite à une plainte du ministère de la Justice de son pays d’origine. Dans ladite plainte, le ministère nigérian de la Justice a dénoncé des détournements de plusieurs milliards de dollars de l’Etat par Sani Abacha et ses acolytes. Ils auraient ensuite blanchi les fonds par le canal de certaines institutions financières des Etats-Unis.

Un accord a été conclu entre le Nigeria et les Etats-Unis, pour rapatrier les fonds qui, légalement, sont la propriété de Lagos. Une fois rapatrié, tout cet argent (trois cent millions de dollars) servira essentiellement à appuyer trois projets de réalisation d’infrastructures dont une route au nord du pays, une autoroute au sud-ouest et un pont au centre.

En dehors de cette affaire qui est en train de connaître un dénouement heureux pour le trésor nigérian, Abuja a annoncé que d’autres procédures sont en cours, en France et au Royaume-Uni, pour récupérer près de 174 millions de dollars blanchis par l’ex-chef d’Etat.

Né à Kano le 20 septembre 1943, Sani Abacha est un général de l’armée nigériane. Il a accédé à la Présidence en 1993 grâce à coup d’Etat militaire. Son magistère, ponctué par des actes à caractère totalitaire, n’aura duré que cinq ans. Il décède au pouvoir, en juin 1998, dès suites d’un arrêt cardiaque.