Nigeria : le Président Buhari hué par la population lors d’une visite à Maiduguri

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari

Mercredi 12 février, alors que le Président nigérian, Muhammadu Buhari, s’était rendu à Maiduguri, au nord du pays, dans l’Etat de Borno, pour rendre visite aux habitants et leur témoigner sa sympathie, suite à une attaque terroriste dans la région, qui avait fait plusieurs dizaines de morts, il a été hué par une population visiblement excédée.

En effet, mardi dernier, le village d’Auno, non loin de Maiduguri avait subi une effroyable attaque. Alors que certains voyageurs dormaient dans leur voiture, des terroristes les ont brûlés vifs. Une attaque à l’issue de laquelle un bilan d’une trentaine de morts a été dressé.

Informé du drame alors qu’il était à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, pour une visite d’Etat, le Président nigérian, Muhammadu Buhari, s’est rendu immédiatement, dès son retour, à Borno pour témoigner son soutien aux troupes, au gouverneur de cet Etat et à la population. Mais la population ne s’est pas montrée enthousiaste face à cette marque de sympathie du chef de l’Etat. En réponse, elle l’a vertement hué. Dans une vidéo publiée sur Internet, on aperçoit des jeunes crier en direction du convoi présidentiel « Ba ma so », ce qui veut dire « On ne veut pas » en haoussa, un dialecte du nord du pays.

Selon les informations rapportées par les médias locaux, la réaction de la population s’explique par le fait qu’elle est lassée des promesses du gouvernement. Ce dont elle a besoin, ce sont des mesures efficaces qui luttent contre l’insécurité et le terrorisme. Pour rappel, l’éradication du terroriste était la promesse de campagne de Buhari pour le scrutin de 2015 qui l’a consacré président de la République.

Après cette visite, Muhammadu Buhari a, dans une publication sur son compte Twitter, rassuré les Nigérians sur le fait que des mesures sont en cours pour améliorer la situation sécuritaire du pays.