Nigeria : le mari de la femme Kwara aux yeux bleus refait surface

La famille aux yeux bleus

Le mari de la femme Kwara, devenue « insupportable » à cause de ses agissements et des yeux bleus de ses filles, a rompu le silence. Wasiu Omo-Dada a nié les accusations de sa femme, et a confié qu’il avait rencontré Risikat Azeez, avec ses yeux bleus, et l’aimait comme tel. Des propos démentis par sa belle-mère.

Selon un récit fait par Risikat Azeez, son mari, au départ, n’avait aucun problème avec la couleur de ses yeux, mais qu’il a commencé à changer de comportement après qu’elle a donné naissance à des filles aux yeux bleus. Elle a allégué que son mari quittait la maison pendant des jours et qu’il ne s’occupait pas d’eux, la contraignant à retourner vivre avec ses parents. Elle a ajouté que l’homme n’était jamais revenu pour elle ou leurs enfants, depuis lors. Accusations balayées d’un revers de main par Wasiu Omo-Dada.

Lors d’un entretien à Punch, Wasiu Omo-Dada a déclaré qu’il avait rencontré sa femme avec ses yeux bleus et l’aimait de cette façon. Il a nié les informations selon lesquelles il aurait commencé à changer après que ses parents ont fait une déclaration dégradante à propos de ses enfants. Selon Wasiu, le problème avec sa femme était en partie lié à son « indiscipline ». Le mari révèle que malgré tous ses efforts, le fait qu’il la traitait bien et s’occupait bien d’elle, elle n’en faisait qu’à sa tête. Il a ajouté qu’il lui achetait des collations tous les jours, à son retour de travail, comme s’ils étaient en lune de miel, mais qu’elle n’était jamais satisfaite. Elle a fini par poster la photo de ses enfants en ligne, demandant l’aide d’étrangers.

Wasiu Omo-Dada a aussi démenti les informations, selon lesquelles il n’aurait pas payé les frais médicaux, lorsque sa femme était allée à l’hôpital, pour ses deux accouchements. Révélant que presque toutes les deux semaines, il apporte des seaux de riz, des haricots, du pain et d’autres denrées à la maison de sa belle-famille, pour sa femme et ses enfants. En plus des vêtements chers achetés à ses filles. Des allégations réfutées par la mère de Risikat, qui a dit que son gendre n’avait jamais pris soin de sa fille et de ses petits-enfants.

La belle-mère a indiqué avoir invité son gendre, Wasiu à une rencontre en tête-à-tête, mais qu’il était discourtois avec elle et ne s’est jamais excusé. Elle a révélé que les problèmes dans le couple ont commencé lorsque sa fille a mis au monde des enfants aux yeux bleus. Ils se sont alors brièvement séparés et sa fille est rentrée à la maison, raconte-telle. Plus tard, il est venu s’excuser ; c’est alors qu’ils l’ont autorisé à rentrer avec sa femme.

La mère de Risikat a dit qu’elle avait supplié les aînés de laisser sa fille retourner à son mariage parce qu’elle ne voulait pas qu’elle ait des enfants d’hommes différents. Elle a ajouté qu’elle avait fait tous ses enfants avec un seul homme et qu’elle voulait la même chose pour sa fille. Elle déplore que malgré ses efforts, le mari a commencé quitter la maison pendant des jours, lorsque Risikat était de nouveau enceinte, sans nourrir sa famille.

Très amère, la mère de Risikat, a pointé du doigt le père de son gendre qui, dit-elle, n’avait en rien arrangé la situation, d’autant qu’il avait demandé si les choses allaient rester ainsi, et que le couple allait continuer à avoir des enfants aux yeux bleus. Le père de Wasiu avait même dit que les yeux de ses petits-enfants lui faisaient peur et c’est pourquoi il ne les supporte pas. Une déclaration qui, selon elle, avait encouragé le comportement de Wasiu. Voulant éviter le pire à sa fille, elle a ainsi pris la ferme décision de se rendre au domicile de son gendre pour emballer les affaires de sa fille et la ramener chez elle.