Nigeria : le budget 2020 chute de 7847 milliards FCFA

Le président du Sénat nigérian, Ahmad Lawan

Le président du Sénat, Ahmad Lawan, a révélé que la loi de crédits révisée pour 2020 avait subi une chute de plus de 14 milliards de dollars (7 847 milliards FCFA) en raison de la dépendance excessive du pays au pétrole. Une mauvaise nouvelle pour les Sénateurs, qui reprenaient la séance plénière, après deux mois de vacances.

« Nous avons été confrontés à un déficit de revenus de plus de 14 milliards de dollars (7 847 milliards FCFA) et à la triste réalité d’une dépendance excessive malsaine au pétrole », a souligné le président Ahmad Lawan. Selon lui, il est urgent de se concentrer sur d’autres secteurs importants tels que l’agriculture, les minéraux solides, le développement de l’acier et la fabrication, en vue de diversifier l’économie du pays.

« Nous devons travailler avec les parties prenantes concernées, pour empêcher notre économie d’entrer dans une récession. Nous devons stimuler l’économie, sauver et créer plus d’emplois, grâce à un effet multiplicateur durable. La pandémie du Covid-19 a perturbé les plans budgétaires fédéraux, exigeant la révision du budget 2020 et la Chambre haut. Nous devons effectuer des contrôles pour s’assurer que le budget 2020 révisé est correctement mis en œuvre », a-t-il ajouté.

« Le Sénat doit accorder une attention particulière à la mise en œuvre du Plan de durabilité économique du gouvernement fédéral. Ce plan stratégique est un moyen essentiel de réorganiser notre économie, car il prévoit des interventions dans le programme agricole de masse, les infrastructures, le programme de logement de masse et les investissements dans les infrastructures de santé, entre autres », a également suggéré le président Ahmad Lawan.

« Aujourd’hui, notre pays est confronté à des défis sécuritaires multiformes. Nous devons donc rechercher en permanence des mesures durables pour maîtriser la situation. À cet égard, le Sénat continuera de fournir, en tout temps, l’intervention législative nécessaire pour améliorer la situation. Il ne peut jamais y avoir de fonction gouvernementale plus importante que la protection des vies et des biens de ses citoyens ».

Cependant, il a aussi annoncé que le Président Muhammadu Buhari présentera, la semaine prochaine, le budget prévisionnel 2021 à la session conjointe de l’Assemblée nationale, alors que la commission mixte des finances et de la planification nationale avait achevé ses travaux sur le document sur les dépenses à moyen terme et la stratégie budgétaire 2021-202 (MTF / FSP), pendant les vacances.