Nigeria : grève dans les universités

Une grève paralyse les universités nigérianes depuis plusieurs mois. Les membres du syndicat du personnel académique des universités (ASUU) ont entamé ce mouvement en juillet dernier pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail et la rénovation des campus publics. Cette grève qui touche essentiellement les étudiants pauvres a poussé le président Goodluck Jonathan à intervenir cette semaine, organisant les négociations cette semaine pour tenter de sortir de l’impasse, selon les médias locaux. Le gouvernement a accepté un plan de financement des universités sur cinq ans. Selon le quotidien indépendant This Day, 100 milliards de nairas (467 millions d’euros) doivent être débloqués cette année, puis 220 milliards de nairas en 2014, pour remettre en état les infrastructures universitaires.