Nigeria : enlèvement de lycéennes dans un pensionnat au nord du pays

La police nigériane a annoncé jeudi l’enlèvement de plusieurs employés et lycéennes dans le nord du Nigeria. Ces derniers sont issus du lycée Engravers, un pensionnat de l’Etat de Kaduna.

Les nombreux actes criminels et attaques terroristes sont loin de prendre fin dans le nord du Nigéria. Ce jeudi, c’est un pensionnat qui a vu six de ses lycéennes et deux de ses employés enlevés. Ils ont été emmenés vers une destination pour le moment inconnue de tous par des hommes armés qui se sont infiltrés dans l’établissement en pleine nuit selon Elvis Allah-Yaro, comptable dudit établissement.

L’annonce de l’enlèvement a été faite par la police nigériane, laquelle a été mise au courant de la situation très tard dans la nuit, vers 3 heures du matin. Selon Yacubu Sabo, porte parole de la police, le commandement a mobilisé des équipes mixtes de l’unité anti enlèvement, de la brigade de répression des vols (SARS) ainsi que des forces de police dans la zone afin de secourir les victimes et d’arrêter les auteurs de cet acte ignoble. Malheureusement, les assaillants se sont vite éclipsés et ont pris la poudre d’escampette avec leurs otages. Une enquête est en cours pour retrouver les six lycéennes et les deux membres du personnel de l’école enlevés et si possible, mettre aux arrêts les auteurs de cet acte.

Notons que depuis près de deux décennies, les enlèvements assortis de demandes de rançons sont de plus en plus fréquents au Nigéria et dans le Nord en particulier. Les états comme Kaduna et Zamfara dans lesquels les forces de sécurité sont carrément inexistantes étant les plus touchés. Outre les enlèvements, on assiste à la destruction des villages de ces états, au vol du bétail des pauvres villageois ainsi qu’à des embuscades qui rendent souvent les routes impraticables.