Nigeria : des centaines d’élèves libérés

Au Nigeria, les autorités ont confirmé la libération de centaines d’élèves qui avaient été kidnappés par des éléments armés supposés appartenir à Boko Haram.

Ils étaient des centaines de collégiens et lycéens enlevés lors d’un assaut perpétré, la semaine dernière, dans leur pensionnat de Kankara. L’opération avait été revendiquée par Abubakar Shekau, le chef du groupe djihadiste Jamaat Ahl Al-Sunnah Lil Dawa Wal Jihad (JAS), l’une des deux factions de Boko Haram, ayant prêté allégeance à l’organisation Etat islamique.

Dans la soirée de ce jeudi 17 décembre 2020, l’assistant personnel du Président nigérian, Muhammadu Buhari, a annoncé leur libération. Sur Twitter, il a annoncé que « les garçons de Kankara ont été sauvés ». Le gouverneur de l’Etat de Katsina, Aminu Bello Masari, a précisé que 344 élèves avaient été libérés de Boko Haram, précisant : « Nous avons récupéré la plupart des garçons ».

« Plus tôt dans la journée, une vidéo diffusée par Boko Haram montrait quelques-uns de ces jeunes hommes implorant le gouvernement de leur venir en aide et de privilégier la négociation plutôt que la force. Il était alors question de 520 otages, a précisé l’un d’entre eux, un chiffre également avancé par le groupe djihadiste », relève Le Monde.

Entassés à l’arrière de camions des forces de sécurité nigériane, en direction de Katsina, à environ 80 km au Nord, les adolescents en loque souriaient, dans la nuit de ce jeudi 17 décembre aux environs de 22 heures, aux environs de Tsafe dans l’Etat de Zamfara.