Nigeria : cinq morts dans un nouvel attentat suicide

Au Nigeria, un homme s’est fait exploser, ce samedi, devant une léproserie en périphérie de Maiduguri, causant la mort d’au moins cinq personnes.

Samedi meurtrier au Nigeria où un nouvel attentat suicide a été perpétré par un homme qui s’est fait exploser devant une léproserie en périphérie de la ville de Maiduguri, dans le nord-est de ce pays d’Afrique de l’Ouest, causant la mort d’au moins cinq personnes.

C’est ce dimanche 28 juin 2015 que les secours ont fait l’annonce de cette attaque qui vient alourdir le bilan déjà macabre de cette semaine qui vient de s’achever. En effet, plus de 40 personnes ont été tuées en début de semaine dernière par des membres présumés du groupe terroriste Boko Haram, au cours de deux attaques, toujours dans le nord-est du Nigeria.

En effet, Lundi, au moins 20 personnes avaient été tuées et une cinquantaine blessées dans un attentat suicide perpétré par une jeune kamikaze, à Maiduguri. Le lendemain mardi, alors que le nord(est n’avait pas fini de pleurer ses morts, dix personnes ont en outre perdu la vie à Gujba, lorsqu’une fillette à peine âgée de 12 ans s’est fait exploser dans un marché bondé en ces temps de ramadan.

Ces attaques, même si elles n’ont pas été revendiquées, portent l’empreinte du groupe terroriste Boko Haram qui, bien qu’affaibli par les assauts de la coalition des armées nigérianes, camerounaises et tchadiennes, continue de semer la mort. Malgré la ferme décision prise par le nouveau Président Nigérian Muhammadu Buhari de faire de la lutte contre Boko Haram sa priorité, la secte continue de tuer.

Près de 200 personnes ont été exécutées depuis l’élection du successeur de Goodluck Johnatan qui avait lui aussi peiné face aux assauts répétés des éléments d’Abubakar Shekau.