Nigeria : cinq morts dans un attentat à la voiture piégée à Kano

Cinq personnes ont péri dans une voiture à la voiture piégée dimanche, à Kano, dans le nord du Nigeria.

Un énième acte terroriste dans le nord du Nigeria. L’explosion d’une voiture dans laquelle se trouvait un kamikaze a fait cinq morts dimanche dans une rue bordée de bars fréquentés et de restaurants dans un quartier majoritairement chrétien, à Kano, la plus grande ville de la région, a annoncé la police locale.

Selon ce témoin, « J’ai entendu une forte explosion et il y a eu beaucoup de fumée. Des soldats sont venus sur les lieux et des ambulances ont amené des personnes à l’hôpital ». Pour le moment, l’attentat n’a pas été revendiqué. Mais cette ville se trouve dans le rayon d’action habituel du groupe terroriste Boko Haram, qui a déjà commis des attentats dans ce même quartier de Sabon Gari, « quartier étranger ». Au moins 15 personnes avaient péri dans une série d’attaques à la bombe en juillet 2013 et un attentat contre une gare routière y avait fait 25 morts en mars de la même année.

Boko Haram, qui a fait plusieurs milliers de morts dans ses attaques depuis 2009 est désormais considéré comme un problème mondial. Samedi, à l’occasion du sommet organisé par François Hollande sur le groupe terroriste, cinq chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest lui ont déclaré la « guerre totale » et ont promis une meilleure coordination dans la lutte menée avec l’aide de pays occidentaux comme la France et les Etats-Unis.