Nigeria : Boko Haram vise des supporteurs de football et fait 30 morts

Illustration

Au Nigeria plus de trente personnes ont été tuées dans une attaque attribuée à Boko Haram, et qui visait des supporteurs de football.

Au Nigeria, trois kamikazes ont fait exploser leurs charges à proximité d’un local où s’étaient massés des supporteurs de football. L’attaque a eu lieu dans une ville située à une quarantaine de kilomètres de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno. L’attaque, qui a causé la mort d’une trentaine de personnes, a également fait plus de 40 blessés.

Les secours, ayant du mal à accéder au lieu de l’attentat, le nombre de victimes a ainsi monté en flèche. S’y ajoute le « manque d’infrastructures médicales appropriées pour gérer ce genre d’urgence », qui « a contribué à ce lourd bilan ». Si pour l’heure, cette série d’attentats n’a pas été revendiqué, il porte la marque des djihadistes de Boko Haram.

Le groupe terroriste, dirigé par le féroce Abubakar Shekau, a fait des milliers de morts et des millions de déplacés. L’attaque de ce dimanche est l’une des plus meurtrières de Boko Haram depuis des mois dans cette région.