Nigeria : Boko Haram massacre une quarantaine de collégiens

Une quarantaine de collégiens ont trouvé la mort tôt ce dimanche matin, suite à une incursion des membres présumés du groupe Boko Haram qui ont ouvert le feu dans le dortoir de leur établissement.

Très tôt ce dimanche, des membres présumés appartenir au groupe islamique Boko Haram ont ouvert le feu sur des étudiants d’un collège situé dans le nord-est du Nigeria faisant au moins 40 morts.

Les membres de ce groupe ont visiblement décidé de mettre en application leur slogan : Boko Haram qui signifie « l’éducation occidentale est un péché ». Raison pour la quelle ils attaquent tout ce qu’ils jugent lié à l’occident. Après les églises et autres lieux de culte qu’ils attaquer les dimanches ainsi que les populations supposées adopter la culture autre que l’islam radical, Boko Haram s’en prend aussi aux universités et autres collèges ayant liaison avec la culture de l’occident. Ce dimanche, c’est au collège de l’agriculture de Gujba d’être la cible des membres de ce groupe islamiste. Les terroristes de Boko Haram qui se sont introduits dans l’école ont tiré sur des étudiants qui étaient endormis. Ce genre d’attaque n’est pas une nouveauté au Nigeria. Déjà en juillet dernier, des membres présumés appartenir au groupe Boko Haram ont lancé des grenades et ouvert le feu dans les dortoirs des étudiants, massacrant ainsi une quarantaine de personnes, dans la ville de Mamudo.

Certains observateurs voient en cette attaque de Yobe une sanction du groupe Boko Haram à l’encontre de la population qui vient en aide à l’armée nigériane à travers la constitution de milices d’auto-défense.