Nigeria : Boko Haram fait couler le sang de plus belle !

Le groupe terroriste nigérian Boko Haram a tué pas moins de 200 personnes 48 heures, ces derniers jours, dans le nord du Nigiria, prouvant au monde entier qu’il n’a pas dit son dernier mot.

Décidément rien ne semble arrêter Boko Haram, qui continue de faire couler le sang en toute impunité dans le nord du Nigeria. Abubakar Shekau et ses disciples étaient pourtant annoncés par nombre d’observateurs comme affaiblis, à bout de force, ou encore désorientés.

Pourtant, tout montre qu’ils sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Comme pour prouver qu’ils ont toujours une capacité de nuisance énorme, leurs tueries ont particulièrement été sanglantes en ce mois sacré du Ramadan. Selon les dernières estimations, en effet, le groupe armé nigérian a tué 200 personnes en 48 heures ! Le groupe qui fait preuve d’une violence inouïe n’épargne personne. Il abat tous ceux qui sont sur son chemin, fusille des fidèles priant dans des mosquées, contraint des enfants à se faire exploser sur des places publiques. Une vague d’attaques qui a débuté mercredi dans plusieurs villages de l’Etat de Borno, où le groupe commet régulièrement des massacres à grande échelle.

Depuis sa naissance en 2002, Boko Haram ne cesse de causer des troubles dans le nord du pays. Pour le moment, le Nigeria n’a jamais réussi à prendre le dessus sur l’insurrection armée qui semble avoir toujours une longueur d’avance. Alors qu’au départ, le groupe ne s’attaquait qu’aux bâtiments publics, représentants de l’Etat, son visage s’est assombri en 2009, sous la direction d’Abubakar Shekau. A partir de là, le groupe massacre, enlève des populations entières, sous le regard impuissant des autorités nigérianes.

Investit le 29 mai, le Président Muhammadu Buhari a promis, à son arrivée à la tête du pays, d’anéantir le groupe. Il est visiblement loin d’atteindre cet objectif. Surtout quand on sait la misère dans laquelle se trouve le nord du Nigeria, où des jeunes désœuvrés, en perte de repères, grossissent les rangs du groupe armé.