Nigeria : Boko Haram attaque des bureaux de vote, 7 morts

Au Nigeria, les élections ont été perturbées par l’attaque par le groupe terroriste Boko Haram de bureaux de vote, causant la mort d’au moins sept personnes.

Abubakar Shekau, le chef du groupe terroriste Boko Haram, a mis à exécution sa menace, proférée le mois dernier, de faire échouer le processus électoral, qu’il considère comme « non conforme à l’Islam ». Ses éléments ont en effet opéré à des attaques lors du scrutin présidentiel au Nigeria.

Au moins sept personnes ont été tuées, ce samedi 28 mars 2015, dans l’attaque de deux bureaux de vote dans le nord-est du Nigeria. Les assauts ont été lancés dans les villages de Birin Bolawa et Birin Funali, dans l’Etat de Gombe ou des hommes armés ont attaqué des bureaux de vote, indique Reuters.

Le site précise qu’une seconde attaque se serait déroulée dans l’Etat de Yobe, à Ngalda. Au moins quatre autres personnes seraient mortes. Un responsable local de la Commission électorale indépendante (INEC) sous couvert d’anonymat, a confié que dans le bureau de vote attaqué dans l’Etat de Gombe, « nous avons entendu les assaillants crier : « On ne vous avait pas dit de rester à distance de l’élection ? » ».

Le responsable de l’INEC a précisé que les hommes armés sont arrivés dans le village de Birin Bolawa vers 7H30 GMT à bord d’un pick-up, juste après l’ouverture du bureau de vote, le visage recouvert d’un chèche. Un électeur a été tué par balles et d’autres ont pris la fuite. « Ils ont mis le feu à tout le matériel électoral qu’on a abandonné en fuyant ».