Nigeria : au moins 31 morts dans un double attentat à la bombe

Au moins 31 personnes ont été tuées, ce jeudi, dans un double attentat qui a frappé la ville de Jos, dans le centre du Nigeria.

Journée meurtrière au Nigeria où au moins 31 personnes ont été tuées, ce jeudi, dans un double attentat qui a frappé la ville de Jos, dans le centre. L’information a été livrée à l’AFP par les autorités locales.

Selon Pam Ayuba, gouverneur de l’Etat du Plateau, dont Jos est la capitale, « il y a pour le moment 31 corps qui ont été découverts, mais les secouristes sont sur les lieux et le bilan pourrait évoluer ». L’attaque n’a pour le moment pas été revendiquée, mais la secte islamiste Boko Haram est déjà pointée du doigt.

Le dernier carnage en date au Nigeria remonte au 28 novembre 2014, alors qu’au moins 120 personnes ont été tuées dans l’attaque de la grande mosquée de Kano, dans le nord du pays.

A noter que dans le même secteur du centre où a eu lieu le double attentat de ce jeudi, une attaque similaire avait causé, au moi de mai dernier, la mort d’au moins 118 personnes.