Nigeria : une ado commet une attaque-suicide et accuse ses parents

Au Nigeria, les attaques-suicides se multiplient ces dernières années. Mais, celle-ci est une grande première. Il s’agit d’une jeune Nigériane de 14 ans qui a commis une attaque-suicide. Arrêtée le corps plein d’explosifs, elle rend responsable ses parents de son acte.

Lors d’une conférence organisée par la police nigériane, Zahra’u Babangida a été présentée comme étant une jeune kamikaze de 14 ans arrêtée le 10 décembre dernier à Kano, au nord. Accusée d’avoir perpétré une attaque-suicide dans un marché, elle rejette la responsabilité sur ses parents.

Responsabilité des parents en question

Durant son audition avec la police nigériane, Zahra’u a admis avoir participé à l’attaque suicide du 10 décembre ayant causé la mort de 10 personnes. Toutefois, elle précise avoir agi sous la contrainte. En effet, selon elle, des islamistes l’auraient forcée à prendre part à l’attaque suicide. Ses parents étant des sympathisants du groupe islamiste Boko Haram, qui sévit au Nigeria, l’auraient vraisemblablement, selon ses dires, incité à commettre cette attaque, rapporte Slate Afrique . La police qui a ouvert une enquête, n’a aucun élément allant dans le sens des propos de Zahra’u. Elle ne détient à ce jour aucune information sur les parents de la fillette.

Si l’enquête va dans le sens de la version de la jeune fille, il s’agira d’une grande première. Par ailleurs, il faut signaler que le groupe islamiste Boko Haram utilise de plus en plus d’adolescentes pour commettre ses attaques. Des attaques qui se sont répétées à Kano, ces derniers mois, notamment en juillet dernier.

A l’approche de l’élection présidentielle au Nigeria, le maintien de la sécurité au nord du pays semble de plus en plus difficile avec l’incursion des islamistes de Boko Haram.