Nigeria : 7 morts dans l’explosion d’une femme kamikaze


Lecture 1 min.
arton46027

Dimanche sanglant au Nigeria où une femme kamikaze s’est fait exploser dans la gare routière de l’Etat de Yobe, faisant 7 morts et 32 blessés.

Une femme kamikaze s’est fait exploser, ce dimanche 15 février 2015, à la gare routière de la capitale de l’Etat de Yobe, Damaturu, au nord-est du Nigeria. Sept personnes ont trouvé la mort, tandis que trente-deux ont été blessées.

Deuxième femme kamikaze qui se fait exploser au Nigeria, en l’espace de quatre jours. En effet, jeudi 12 février dernier, dans l’après-midi, une femme kamikaze s’était fait exploser dans un marché d’une ville de l’Etat de Borno, dans le nord-est. Huit personnes dont la femme kamikaze avaient perdu la vie dans cette explosion. La femme avait fait irruption dans le marché, quelques secondes avant l’explosion. Selon les témoins sur lace, ce sont ses mouvements suspects qui avaient attiré des jeunes habitants qui sont intervenus pour tenter de l’arrêter. Ce qui auraient permis de limiter les dégâts.

Ce samedi 14 février 2015, la capitale régionale dans le nord-est du Nigeria a été assiégée pendant quelques heures, par des centaines d’hommes du groupe terroriste. Ils ont fait irruption dans la ville de Gombe, à bord d’une trentaine de pick-up et sur plusieurs motocyclettes, en tirant à l’arme lourde. En début d’après-midi, les membres du groupe terroriste se sont retirés de Gombe, sans avoir livré de combats.

Boko Haram a multiplié ses attaques et livre des combats sur plusieurs fronts. En effet, outre le Nigeria et le Cameroun, le groupe terroriste s’attaque au Niger et au Tchad.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter