Nigeria : 67 Sud-Africains périssent dans l’effondrement d’un immeuble à Lagos

Au moins 67 ressortissants sud-africains sont décédés, mardi, dans l’effondrement d’un immeuble à Lagos, la deuxième ville du Nigeria.

C’est le Président sud-africain Jacob Zuma lui-même qui a annoncé la nouvelle du drame, mardi. Au moins 67 ressortissants sud-africains sont décédés dans l’effondrement de la Synagogue Church of All Nations, le 12 septembre, à Lagos, la capitale économique du Nigeria. « Je suis profondément triste d’annoncer que 67 Sud-Africains ont trouvé la mort et que de nombreux autres ont été blessés après l’effondrement de la Synagogue Church of All Nations vendredi », a déclaré le Président dans un discours à la Nation, rapportent les médias locaux.

L’immeuble qui s’est effondré faisait partie de bâtiments de l’Eglise du célèbre pasteur évangéliste T. B. Joshua, The Synagogue Church of All Nations (SCOAN). Le bâtiment, qui comprenait également un hôtel pour héberger les fidèles étrangers du prêcheur, était en pleins travaux d’agrandissement au moment de l’accident. Et le bilan pourrait bien s’alourdir, car au moins cinq groupes d’adeptes sud-africains se trouvaient dans l’immeuble au moment de son effondrement. « Notre pays n’a pas connu, dans son histoire récente, un tel nombre de morts parmi ses ressortissants dans un accident survenu en dehors du pays », a pour sa part insisté Jacob Zuma.

Le Président Zuma, qui a affirmé que toutes les pensées des Sud-Africains vont aux familles des victimes, a indiqué avoir ordonné aux différents services compétents de leur venir en aide pour qu’elles puissent se rendre au Nigeria afin d’identifier les corps de leurs proches et rapatrier leurs dépouilles dès que possible.